Une pièce de théâtre à ne pas manquer durant l’été

Une pièce de théâtre à ne pas manquer durant l’été

Bhuta Yoga – Jan/Fev 2018

Une pièce de théâtre à ne pas manquer durant l’été

Par Karine Audet

Les productions Ménage à trois, en collaboration avec le Théâtre du Vieux-Terrebonne, vous présentent la pièce Les 3 Ténors, jusqu’au 19 août prochain. La distribution de cette comédie met en scène Benoît Brière, Martin Drainville, Luc Guérin, Carl Poliquin, Catherine Sénart, Marie-France Lambert et Nathalie Doummar. J’ai eu la chance d’assister à la générale de la pièce, le 7 juin dernier. Voici donc mes impressions.

Tout d’abord, l’histoire se déroule à Paris, en 1936, à l’intérieur de la suite présidentielle de l’hôtel Ritz, vue sur la tour Eiffel. Le producteur Henri Beaudet (Martin Drainville) a organisé un concert avec les plus grands ténors de la planète. Son assistant Max (Benoît Brière) et lui attendent désespérément l’arrivée du célèbre Tito Merelli (Luc Guérin). Ce dernier menacera le succès de l’événement, quelques heures avant le lever du rideau, à cause de plusieurs malentendus et quiproquos en lien avec son épouse Maria (Marie-France Lambert).

Tout au long du spectacle, plusieurs péripéties se produisent et sont vouées aux rires. Que ce soit la présence du jeune ténor Carlos Nucci (Carl Poliquin), qui entretient une relation secrète avec la fille de Tito, Mimi Merelli (Nathalie Doummar), ou encore avec l’arrivée surprise d’une ancienne maîtresse de Tito, soit la soprano russe Tatiana (Catherine Sénart).

En ce qui concerne le jeu des acteurs, vous pouvez vous attendre à des mimiques et des gestes plus comiques les uns que les autres. En effet, nous sommes gâtés en matière de scènes farfelues et inattendues, dignes d’une excellente pièce de théâtre d’été. Pour ma part, je me suis particulièrement attachée au personnage de Max, qui fait tout en son possible pour que le concert des trois ténors soit parfait.

Mentionnons que la pièce n’est pas une comédie musicale. Il y a seulement quelques numéros d’opéra, où l’on entend réellement chanter les acteurs. De plus, vous remarquerez une mise en scène où le rythme est rapide, sans aucune longueur. Les nombreux changements de costumes s’effectuent de manière remarquable, surtout pour Luc Guérin, qui interprète deux rôles en même temps (Tito Merelli et le chasseur d’hôtel Beppo).

La pièce Les 3 Ténors a été adaptée et traduite par Benoît Brière, Luc Guérin et Martin Drainville, d’après l’œuvre de Kenneth Ludwig, A Comedy of Tenors. Dépêchez-vous à acheter vos billets en appelant à la billetterie du TVT au 450 492-4777. Le prix d’un billet est de 54 $ en semaine et 57 $ le samedi. Pour les étudiants, le coût est de 20 $ (sur présentation de la carte étudiante).

« L’adulte est un ancien jeune, nous sommes tous d’anciens jeunes, ce que nous avons tendance à oublier. »
– Marc Favreau, alias Sol  

CulturePhoto01_Blogue

Crédit photo : François Brunelle