Fêter Pâques sans chocolat : mission presque possible!

Fêter Pâques sans chocolat : mission presque possible!

Fêter Pâques sans chocolat : mission presque possible!

Par Roxane Bélec

Depuis que ma fille est en âge de manger des friandises, j’ai l’impression de perdre le contrôle sur la quantité de sucre qu’elle ingère. D’autant plus qu’une fête n’attend pas l’autre pour donner l’occasion d’offrir des bonbons ou du chocolat aux enfants. À quelques semaines de célébrer Pâques, je vous présente mon plan de maman futée pour que cette fête ne se transforme pas en orgie de chocolat.

La première action à mettre en place pour éviter de vous retrouver avec des tonnes de chocolat, c’est d’informer votre famille de vos intentions. D’autant plus que, si vous êtes de ma génération, il y a de fortes chances que vos parents soient séparés. En faisant un calcul rapide, on passe rapidement de 4 à 8 grands-parents qui meurent d’envie de voir un sourire se tracer dans le visage de leurs petits-enfants à la vue des fameux œufs chocolatés. Et là, on ne tient pas compte des oncles, tantes, parrains, marraines, amis, éducatrices et j’en passe. Vos familles pourraient être prises au dépourvu et un peu déçues de cette annonce. Cependant, vous aurez, parents astucieux que vous êtes, prévu le coup en ayant déjà plusieurs suggestions de cadeau suivant le thème de Pâques : peluche de lapin, œufs qui s’emboitent style poupées russes, livre, casse-tête, ensemble de bricolage thématique, maracas en forme d’œuf ou même une visite à la ferme! Cela dit, c’est surement l’étape la plus difficile et je vous souhaite bonne chance! J’ai déjà peur de la réaction de Papi avec qui je vais tenter de négocier pour un mini chocolat de qualité!

Ensuite, pour être bien dans l’ambiance sans tomber en crise de diabète, pourquoi ne pas planifier des activités sous le thème de Pâques avec les petits et les grands? En fouinant sur le web, j’ai trouvé de super idées en quelques clics. Du type traditionnel? Vous pouvez toujours décorer des œufs de Pâques. Vous trouverez plusieurs modèles qui sortent de l’ordinaire sur Pinterest. J’ai aussi repéré un jeu de tic-tac-toe facile à fabriquer; on utilise de la feutrine pour faire la base du jeu et l’on confectionne deux modèles d’œufs qu’on décore à notre goût. Ensuite, on joue! Il y a aussi plusieurs idées de conception de casse-têtes, faciles à réaliser avec des bâtonnets de bois. Pour les plus grands, cuisiner un petit dessert chocolaté peut être très éducatif et ludique à la fois. En plus, tout ce qui est fait maison, même ce qui est bien chocolaté, est beaucoup plus intéressant pour la santé des enfants. Ici, toute la famille est en amour avec les galettes de Madame Labriski, des galettes sucrées à la purée de dattes qui répandent l’odeur du bonheur à chaque fournée! Essayez-les, ses recettes se trouvent sur son blogue.

Enfin, mon dernier truc pour gérer le nombre de cocos chocolatés qui seront mangés par les enfants s’adresse seulement aux parents les plus dévoués. Chaque soir, une fois que les petits sont bien endormis, dans le plus grand silence, mangez juste assez de chocolat pour en faire diminuer la quantité sans éveiller de soupçons. Ensuite, répétez cette opération tous les soirs, tant qu’il reste du chocolat! C’est simple non? Ce truc s’applique aussi aux fêtes comme l’Halloween et la Saint-Valentin d’ailleurs. Joyeuses Pâques aux petits et aux grands!

« La notion de chocolat contredit-elle le principe du libre arbitre? »
– Sandra Boynton