La coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ)

La coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ)

Par Dany Lavigne

Fondée en 2013, la CAPÉ met de l’avant des pratiques plus soucieuses de l’environnement, par exemple la production d’aliments biologiques. Comme son nom l’indique, elle fait la promotion d’une agriculture de proximité, c’est-à-dire avec peu ou pas d’intermédiaires entre le producteur et le consommateur.

Cette coopérative cherche à améliorer le sort de ses membres qui n’ont pas les mêmes ressources que le puissant lobby de l’agriculture industrielle. Grâce notamment à des initiatives de mises en marché collectives ou à des rencontres et des formations, elle permet à ceux-ci de développer leurs capacités personnelles, leur ferme et leur communauté. D’ailleurs, la coopérative est présente dans toutes les régions du Québec.

Un volet particulièrement intéressant de la CAPÉ est Bio Locaux. En collaboration avec le réseau des fermiers de famille d’Équiterre, les membres participants vendent des paniers de légumes biologiques. On les retrouve l’été aux marchés Jean-Talon et Atwater. L’hiver, ce sont plus de 20 producteurs bio qui s’associent pour offrir des paniers à plus de 30 points de livraison dans le Grand Montréal, ainsi qu’en Montérégie.