La sécurité informatique primordiale ou accessoire ?

La sécurité informatique primordiale ou accessoire ?

Par Maryann Caron

Lorsqu’on fait l’achat d’une maison est ce que l’on néglige la pose d’un verrou, la mise en place d’un système d’alarme ou même l’installation d’une porte d’entrée ? Qu’en est-il de l’informatique ?  La sécurité de votre maison n’est souvent pas négligeable, tout comme l’est la sécurité informatique. Plusieurs se demandent à quoi fait référence ce concept. Je vous propose ici 5 façons de rendre l’utilisation de son ordinateur sécuritaire.

  1. S’assurer d’activer le pare-feu sur son ordinateur
    Dans tous les ordinateurs Windows, que ce soit la version de Windows 7, Windows 10 ou autre, Microsoft propose gratuitement un pare-feu intégré à l’ordinateur. Vous vous demandez probablement à quoi sert ce pare-feu? En fait, cela fait en sorte qu’aucun intrus peut entrer dans notre ordinateur sans qu’on le désire. Ainsi, l’activer vous permet d’éviter les intrusions non désirées. Ne vous inquiétez pas, vous n’aurez pas à accepter ou refuser ces intrusions; le pare-feu se charge de les bloquer automatiquement. Pour s’assurer qu’il est activé, aller dans la section «Windows defender»  de votre ordinateur, sous l’onglet «pare-feu» et assurez-vous qu’il soit inscrit «activé».

  2. Ne pas négliger l’utilisation d’un bon anti-virus
    En premier lieu, il est important de distinguer un anti-virus gratuit d’un anti-virus payant. Une panoplie d’anti-virus gratuits existe sur Internet. Gratuit ne signifie pas nécessairement mauvais. Cependant, cette gratuité fait en sorte que les mises à jour de l’anti-virus se termine après 30 jours. Suite à ce délai, l’anti-virus ne proposera plus de mises à jour, rendant votre ordinateur vulnérable à tous les virus créés après cette date. Pour une protection optimale, je vous suggère fortement d’investir 40$ par année dans un anti-virus qui effectuera toutes ses mises à jour et bloquera tous les virus qui tentent de s’introduire. Sommes toutes, vaut mieux un anti-virus gratuit que pas d’anti-virus du tout.

  3. Avoir une sauvegarde de ses données
    Plus les années passent, plus nos données, nos informations, nos photos et autres sont en format numérique. La plupart des gens pensent que parce qu’elles sont numériques, elles sont indestructibles. Cependant, ce n’est pas le cas. Ces données sont précieuses d’où l’importance d’effectuer une sauvegarde de façon périodique. Tout comme les assurances de maison, la sauvegarde des données permet d’avoir une tranquillité d’esprit dans le cas où un malheureux incident arriverait. Deux options s’offrent à vous pour cette sauvegarde; sauvegarder sur des dispositifs externes (clé USB, DVD, disque dur) ou sauvegarder sur le nuage si vous avez les moyens de vous offrir un forfait mensuel vous mettant ainsi à l’abris des bris physiques.

  4. Sécuriser son Wi-Fi à la maison
    À la maison, vous payez pour un service vous permettant d’accéder à Internet et d’aller consulter tous les sites que vous désirez. Afin de vous assurer que vous êtes les seuls à utiliser votre Internet, vous devez être certain que votre accès Wi-Fi est protégé par un mot de passe. Pour vous en assurer, dirigez-vous sur votre barre des tâches de votre ordinateur, cliquez sur l’onglet «Wi-Fi», repérez le nom de votre Wi-Fi et assurez-vous qu’il est inscrit « sécurisé» sur ce dernier. Ce faisant, vous éviterez des factures salées dont vous n’êtes pas la cause!

  5. Utiliser des mots de passe efficaces
    Peu de gens savent utiliser les mots de passe correctement. Ils font maintenant partie intégrante de nos vies. Nous cumulons environ une trentaine de mots de passe allant du NIP au mot de passe de compte courriel. La pire des erreurs à faire serait de mettre le même mot de passe pour tout. Cette technique est pratique pour le commun des mortels, mais elle l’est aussi pour les pirates informatiques qui, en déchiffrant l’un de vos mots de passe, auront accès à tous vos comptes du même coup. Les trucs à retenir concernant les mots de passe?  Assurez-vous d’utiliser plus de 8 caractères, d’insérer au minimum une minuscule, une majuscule, un chiffre et un caractère spécial (ex : $, %, ?). Et voilà, vous avez augmenté d’un degré de difficulté le déchiffrement de votre mot de passe!

Bien que ces 5 conseils soient utiles, ils constituent seulement une base en sécurité informatique. Ainsi, pour aller plus loin dans ce domaine, je vous suggère de consulter un expert en informatique ou de suivre des formations en ce sens. Tout comme votre maison, ne négligez pas la sécurité informatique, mais n’en faites pas non plus une obsession! Mettez des moyens en place qui vous permettront de vous sentir en confiance et d’avoir l’esprit en paix. L’informatique est un outil merveilleux, mais comme toute situation dans la vie, il comporte des risques!

« Cookie :
Anciennement
petit gâteau sucré,
qu’on acceptait
avec plaisir.
Aujourd’hui : petit
fichier informatique
drôlement salé,
qu’il faut refuser avec
véhémence. »
Luc Fayard