La découverte

La découverte

Par Élisa-Ann Sourdif

C’est l’été, il fait beau (parfois!) et c’est le temps des vacances! Personnellement, j’adore faire du tourisme brassicole et faire la tournée des microbrasseries lorsque je suis en visite hors de Lanaudière. À mes oreilles, vacances rime avec bière, et il me fait plaisir de vous partager un peu de mon amour pour les bières brassées par des artisans de chez nous dans ce numéro estival. J’emboîte donc le pas à notre journaliste pour vous parler de bière.

Pourtant, je n’ai pas toujours aimé la bière. Moi qui ne connaissais que les bières blondes très commerciales (et la Tornade, comme bon nombre de gens de ma génération), j’étais plutôt de type vin. Il y a sept ans, mon conjoint m’a amené dans une microbrasserie, lors d’un séjour au Lac St-Jean. Nous y avons passé une fin d’après-midi mémorable, autour d’une assiette de fromages et de charcuteries du terroir et d’une palette de dégustation. J’ai découvert que, loin d’être un produit standardisé, la bière se décline en de multiples saveurs et couleurs. J’ai aimé mes premières bières, et j’ai développé le goût de la découverte en matière de bières de microbrasserie.

Depuis, j’ai goûté une bonne variété de bières différentes dans de nombreuses microbrasseries, broue-pubs et salons de dégustation. C’est d’ailleurs pour moi une excellente façon de découvrir les régions puisque bon nombre de microbrasseries servent de la nourriture aux saveurs du terroir et l’achat local fait généralement partie de leurs valeurs. De plus, les microbrasseries se trouvent généralement au cœur des municipalités, sur des routes secondaires, nous imposant ainsi de circuler hors des autoroutes.   

Il y a un bon moment que je me questionnais, tout comme plusieurs personnes de mon entourage, sur l’absence de microbrasseries à Terrebonne à Mascouche. Puis, Brasserie Les 2 Frères et Brasserie Mille Îles sont arrivées et nous avons maintenant la chance d’avoir accès à d’excellentes bières de chez nous. Nous n’avons toutefois pas encore d’endroits où aller déguster des bières locales. Jusqu’à ce que la première brasserie artisanale moulinoise ouvre ses portes, au cœur de Mascouche. Tout le monde a déjà entendu parler de « Brasserie Mascouche » dans la MRC Les Moulins. Ce projet, dont le nom n’est pas encore connu du grand public, est en bonne voie de se concrétiser et de nombreux aspects demeurent mystérieux. Je suis fort heureuse d’avoir eu la chance de rencontrer les personnes qui nous offriront bientôt un lieu rassembleur, à saveur moulinoise.

« C’est pour moi une excellente façon de découvrir les régions puisque bon nombre de microbrasseries servent de la nourriture aux saveurs du terroir et l’achat local fait généralement partie de leurs valeurs. »